Accueil Les osées Le spécial corrida

Le spécial corrida

2
0
51
Le spécial corrida dans Les osées rec_r1_52853v0fc-300x199

Lien en cliquant sur la photo

Un homme part en vacances en Espagne et hésite à choisir ce qu’il va prendre comme repas au restaurant. Pour se donner des idées, il regarde sur les autres tables et voit une assiette plutôt appétissante avec deux énormes boulettes de viandes accompagnées de légumes.

- Serveur, je prendrai le même plat que celui-là !

- Désolé monsieur mais le spécial corrida est seulement servi une fois par jour.

- Et pourquoi donc ?

- Le spécial corrida est fait à partir des testicules du taureau qui est mort dans l’arène. Il faudra donc revenir demain pour y goûter.

L’homme décide donc de revenir le lendemain, et commande tout de suite le spécial corrida. Le serveur lui répond :

- Vous êtes sûr ?

- Certain !

Lorsque l’homme reçoit son plat, il est très déçu de voir seulement deux petites boulettes mais décide de tout manger sans rien signaler. Au moment de payer l’addition, il dit au serveur :

- Le taureau aujourd’hui en avait de bien petites…

- Vous savez monsieur, le taureau ne perd pas toujours à la corrida …

  • Le curé et le jardinier

    Monsieur Dupont, jardinier de l’église, voudrait donner sa place à son copain Cyril qui es…
  • Le curé et le jardinier

    Monsieur Dupont, jardinier de l’église, voudrait donner sa place à son copain Cyril qui es…
  • Bernard et les ours…

    Bernard est très excité car il va à la chasse à l’ours pour la première fois. Il ape…

2 Commentaires

  1. Anonyme

    15 avril 2018 à 17 h 26 min

    Celle du deuxième taureau et très bonne

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Le carnet de notes

Un jeune élève rentre à la maison avec un carnet de notes rempli de zéros. En colère son p…